« Sean », le fils du révérend Moon a créé un schisme religieux avec sa mère (qu’il traite de tous les noms, genre « whore of Babylon« , que je ne traduis pas), arrosé de trumpisme sauce anti-LGBTQI+. On y porte des couronnes faites de munitions, on y fait des cérémonies avec des fusils semi-automatiques Armalite AR-15 (qu’on achète chez le frère du chef, d’ailleurs). Pourquoi ? Parce que dans l’Apocalypse selon Saint Jean, 2:27 : »Il les gouvernera avec une verge de fer« . Alors hop ! verge de fer = AR-15.

Maintenant, Hyung Jin Moon (qui a un AK-15 en or, parce que bon quand même c’est le chef) vient d’acheter un terrain d’entraînement dans le Tennessee.

Ça me fait tristement penser à David Koresh et au drame de Waco en 1993 ; également à Osho, et le partage en sucette de de la cité de Rajneeshpuram, dans l’Oregon en 1985 – voir le docu exceptionnel Wild wild country de Chapman Way à ce sujet, j’en ai déjà causé ici).

Et ça confirme l’adage du visionnaire Johnny : on a tous quelque chose de Moon dans le Tennessee…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *