(Suite de La vitamine C stimule les idées reçues)

Quand on lit sur un comprimé de vitamine C « Il est préférable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant », il semble que ce soit apparu lors de la mise sur le marché du premier supplément de vitamine C synthétique produit le labo pharmaceutique Hoffman-La Roche, le Redoxon (et c’était obtenu par la synthèse Reichstein, pour les chimistes). Redoxon est toujours vendu, mais appartient aujourd’hui à Bayer.

Comme la vitamine C participe de la synthèse de la dopamine, qui joue un rôle dans l’éveil et la vigilance, Le laboratoire, devenu ensuite Roche, avait mis cette phrase par simple précaution. Depuis, tout le monde la reprend, on dirait, sans vérifier. Pourtant, cassis et persil, ou chou, contiennent plus de vitamine C que les oranges. Pour 200g journaliers d’orange à 60mg/100g, vous pouvez tranquillement mâchonner 70g de persil à 170mg/100g.
Et pour vous donner du coeur à l’ouvrage, pensez au pasteur Lesego Daniel, du Rabboni Center Ministries (ici), au nord de Pretoria, en Afrique du Sud, qui a coutume de faire brouter du gazon à ses ouailles (et mâcher des iules aussi parfois, accompagnés de bière. Paraît que l’iule a un petit goût de châtaigne).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *