Pauline Jaricot (1799-1862) a été béatifiée à Lyon en mai dernier.
Pourquoi ? Parce que le pape François a reconnu miraculeuse la guérison de Mayline Tran : en 2012, cette petite fille de 3 ans s’étouffe avec une saucisse et sombre dans le coma.

Une maman de l’école va alors lancer une neuvaine (une dévotion de 9 jours) à Pauline Jaricot pour la guérison de la fillette. Et hop, la petite fille revit, et après rééducations diverses, est désormais en pleine forme.

Bizarrement, on n’a pas proposé au personnel soignant qui s’en est occupé un procès en béatitude (vous me direz, des moyens leur suffiraient).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.