Post hoc ergo propter « hic »

Pauline Jaricot (1799-1862) a été béatifiée à Lyon en mai dernier. Pourquoi ? Parce que le pape François a reconnu miraculeuse la guérison de Mayline Tran : en 2012, cette petite fille de 3 ans s’étouffe avec une saucisse et sombre dans le coma. Une maman de l’école va alors...