« J’ai l’herbe qui redresse les bittes, et celle qui rétrécit les cons, sans peine. »

J’ai rencontré le poète et jongleur Ruteboeuf (1245-1285) en CM1, à Saint-Aigulin, Charente maritime – Saint-Aigulin est l’un de ces petits patelins paumés que personne ne connaît même pas Jean-Pierre Pernaut. Madame Amaré, ma maîtresse que j’adorais nous avait appris La complainte Ruteboeuf :  « Que sont mes amis devenus… » (réarrangée...