Mon ancien camarade du CORTECS, l’inénarrable Albin Guillaud, a soutenu sa thèse de doctorat en juin 2020.Cela s’appelle “Décrire et expliquer le recours aux thérapeutes alternatifs“.

  • Soit vous attaquez la thèse face nord en hivernale, en lisant le manuscrit (ici, en exclusivité mondiale !)
  • Soit vous la prenez par les escaliers, au soleil, en vidéo ci-dessous.

Vous remarquerez peut-être que deux membres du jury, Jean-Philippe Régnaux et Olivier Desrichard, ont refusé la diffusion de leur partie questions-réponses. Pour avoir regardé la soutenance en direct, vous ne manquez rien (je me demandais même s’ils avaient lu la thèse).

Et si vous voulez quelque chose de plus léger, co-écrit par Albin, moi-même et Gladys Demazure, il y a ceci : Les fondements de la sophrologie : entre conte New Age et pseudo-science, paru dans Sciences & pseudosciences n°323, cliquez sur ce lien pour voir l’article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *