Un touriste bredin met sa tête dans la fenestella, et hop !

Un touriste bredin met sa tête dans la fenestella, et hop !

Dans la série “vieille thérapie alternative” : la (ou le) débredinoir(e).

Dans l’église de Saint-Menoux, dans l’Allier, il y a un sarcophage censé contenir les restes de Saint Ménulphe, un saint breton un peu mythique – dit autrement : ce n’est pas certain qu’il ait existé. Le sacrophage est percé d’une fenestella, un trou dans lequel les “simples d’esprit”, “idiots”, “morons”, ou en patois local “bredins” doivent passer la tête afin de recouvrer la santé mentale.

J’y ai mis la tête moi-même il y a presqu’une quinzaine d’années, et voyez, j’ai rien ! (argument de la preuve par zéro, alias panneau anti-girafe).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *