Un touriste bredin met sa tête dans la fenestella, et hop !

Un touriste bredin met sa tête dans la fenestella, et hop !

Dans la série « vieille thérapie alternative » : la (ou le) débredinoir(e).

Dans l’église de Saint-Menoux, dans l’Allier, il y a un sarcophage censé contenir les restes de Saint Ménulphe, un saint breton un peu mythique – dit autrement : ce n’est pas certain qu’il ait existé. Le sacrophage est percé d’une fenestella, un trou dans lequel les « simples d’esprit », « idiots », « morons », ou en patois local « bredins » doivent passer la tête afin de recouvrer la santé mentale.

J’y ai mis la tête moi-même il y a presqu’une quinzaine d’années, et voyez, j’ai rien ! (argument de la preuve par zéro, alias panneau anti-girafe).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.