Hier j’ai regardé Nobobdy, d’Ilya Naishuller (2021). J’ai de suite pensé au remarquable bouquin du regretté Jack Shaheen, « Reel bad arabs », traduit « Hollywood et les Arabes » : existe-t’il un ouvrage du même type sur le traitement réservé aux Russes dans les films d’action ? Car là, c’est masterpiece !

Seul plaisir coupable retiré de ce film au scénario aussi fin qu’une feuille de clope roulée : revoir Christopher « le doc » Lloyd. Sinon, je préfère de loin Mon nom est personne, de Tonino Valerii (1973)
Du livre de Shahenn a été tiré un documentaire remarquable, Hollywood et les Arabes: Comment Hollywood avilit un peuple (Reel Bad Arabs: How Hollywood Vilifies a People, réalisé Sut Jhally et produit par Media Education Foundation en 2006. Je l’ai utilisé maintes fois comme matériel pédagogique sur les propagande, en particulier avec Djamel Hadbi (ici). De quoi passer une soirée utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.