J’ai mal à mon université : l’université broie beaucoup de jeunes chercheurs/ses

Il y a trois ans, une doctorante de mon université s’est donné la mort. En tant que mandaté syndical au CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), j’étais dans le petit groupe qui a étudié le dossier, afin de voir si l’université avait une responsabilité dans le...