Étudiant•es de France, de Navarre et de Kabylie et même ailleurs : il faut voir ce documentaire « La sociologie est un sport de combat » du copain Pierre Carles, parce que c’est intelligent et beau. Je m’en suis souvent servi en cours, sous forme d’extraits, de même que d’autres documentaires (Pas vu pas pris, Enfin pris ?, Opération Corréa). En novembre 2013, j’ai invité Pierre Carles à débattre sur son film « Fin de concession« , pour un cycle sur « les médias, 4ème pouvoir », dont l’affiche ci-contre a été réalisée par l’inénarrable François B.

Concernant Bourdieu ? Je me suis retrouvé un jour à deux mètres de lui et je voulais lui dire un truc, et  puis j’ai pas su, me suis embrouillé et j’ai renoncé, grand moment de solitude…
Je ne suis pas bourdieulâtre, parce que je connais ses limites sur les questions féministes, mais j’ai lu des choses remarquables de lui (Science de la science et réflexivité, Sur la télévision, Raisons pratiques : sur la théorie de l’action, Sur l’État…), et d’autant moins complexes qu’elles étaient récentes. Si vous voulez longer dans son travail, voilà ce que je dis aux étudiant·es : lisez plutôt le court et très clair « Introduction à la sociologie critique », d’Alain Accardo (Agone, 2001, réédité en 2021 je crois bien).

Voici l’appel de CP Productions, la boîte de Pierre Carles (et de l’excellentissime Nina Faure ! dont on ne peut rater Paye (pas) ton gynéco -> )

BOURDIEU, 20 ANS APRÈS

Vingt ans après la disparition du sociologue Pierre Bourdieu, ARTE et les chaînes publiques françaises continuent d’ignorer le savant français. Michel Field, directeur du pôle culture de France Télévisions, et Fabrice Puchault, directeur de l’unité société et culture d’ARTE France, ont récemment refusé de produire un film sur l’œuvre de Bourdieu, pourtant considéré comme l’un des chercheurs en sciences humaines ayant le plus contribué à faire avancer la connaissance sur les rapports de domination dans nos sociétés. La Sociologie est un sport de combat, le seul portrait filmé réalisé du vivant de Bourdieu, est toujours inédit sur le petit écran, que ce soit sur ARTE, France 5, et même sur Public Sénat ou La Chaîne Parlementaire, depuis sa sortie au cinéma en mai 2001. Le nom de Bourdieu, dont on se gargarise dans les médias et sur les réseaux sociaux (souvent à tort et à travers), fait toujours l’objet d’un fort ostracisme télévisuel.
Pour cette raison, Cp productions a décidé de proposer en accès libre, durant un mois, La Sociologie est un sport de combat dans sa version originale.
Sachez aussi que nous espérons sortir d’ici quatre ou cinq ans une nouvelle version du film, revue, augmentée, remontée, profitant des dernières avancées en terme de traitement des sons, ce qui pourrait nous permettre d’utiliser une partie inédite du tournage jusqu’ici inexploitable pour des raisons techniques. Aussi, avis aux ingénieurs du son de France et de Navarre : nous recherchons des alliés, nous aurions besoin d’avis de spécialistes de l’audio sur ces questions. Enfin, parallèlement à cela, un nouveau film sur Bourdieu et l’influence de de ses travaux sur plusieurs générations de sociologues, d’enseignants, de travailleurs sociaux, d’écrivains… est en chantier. Titre provisoire : Bourdieu avant/après (réalisation : Annie Gonzalez & Pierre Carles). À voir un jour sur ARTE ou sur France Télévisions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *