J’ai reçu une requête de Kevin Vouriot me demandant du matériel critique sur la nutripuncture.

Dans la version angélique, pour la revue Alternative Santé, la nutripuncture « se veut une nouvelle approche de la capacité d’autorégulation et met l’électromagnétisme, stimulé par des oligo-éléments, au cœur du processus vital, mélangeant Physique quantique (!) et biologie d’un côté, médecine traditionnelle chinoise de l’autre ».

Dans la version critique c’est le n-ième gloubliboulga thérapeutique qui va venir flatter le goût de l’exotisme des patient·es avec de l’orientalisme bon marché, mélangé à du Quantox (1). Cette « théorie » a été inventée par Patrick Véret, un provençal, déjà connu pour avoir fondé ECK, ou Energo-Chromo-Kinèse, discipline ésotérique  utilisée par l’Ordre nouveau des templiers opératifs (ONTO) et Ordre du Temple de la Jérusalem céleste (OTJC) , classée comme dérive sectaire dans le rapport 1687 de la Commission d’enquête parlementaire du 10 juin 1999. Patrick Véret est toujours actif, semble-t’il, puisqu’il a encore récemment fait des conférences sur le sujet.

Kevin cherche des ressources : et à vue de nez, je n’ai que la thèse de médecine d’Armelle Guivier qui en parle à partir de la page 147 de : « RISQUES D’ATTEINTE A L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE ENCOURUS PAR LES ADEPTES DE SECTES. » (2007) téléchargeable en cliquant ici.

Il y a quelques commentaires caustiques ici, mais je n’ai pas trouvé, dans le peu de temps que j’avais, de discussion approfondie spécifique à la nutripuncture. Si jamais vous avez ça en stock, quelle qu’en soit la langue, écrivez-moi sur www.monvoisin.xyz. Merci !

Richard Monvoisin

(1) Quantox, c’est le nom que j’ai donné* à l’art d’accommoder le mot quantique à toutes les sauces, dans un petit ouvrage chez book-e-book.com. Profitez-en, durant le confinement, je crois que les ebooks ne sont pas chers ! J’ai défendu qu’on mette les miens en libre, mais ça n’a pas été suivi. Si jamais vous êtes fauché·es, la substance est disponible dans cet article : Quantox : l’art d’accommoder le mot quantique à toutes les sauces

*Je crois avoir donné ce nom. Mais ce n’est pas impossible (même probable) que quelqu’un·e d’autre l’ait fait avant moi, et que je me sois contenté non consciemment de le reprendre. C’est une version pauvre de la loi de Stigler ! 🙂 voir ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.