Oyez ! Margaux Manka a soutenu son Master 2 de sciences de l’éducation mercredi 24 juin 2020.

Le sujet ? « Déballons Pangloss :  un enseignement pour contrer la prédisposition au raisonnement causal« . Peut-on, au moyen de cours spécifique, prévenir certaines formes de raisonnement à rebours, telle était la question de départ que j’ai filée à Margaux en septembre 2019.

Philippe Dessus, port altier et mine sévère

Dans son jury, outre ses co-directeurs – le professeur de sciences de l’éducation Philippe Dessus (ci-contre) et moi-même,

on retrouvait :

 

Denis Caroti (CORTECS, référent académique pour le dispositif Esprit critique et Sciences Académie Aix-Marseille) Pascal Wagner-Egger (enseignant-chercheur en psychologie sociale et en statistique à l’Université de Fribourg) Pierre Bataille (Maître de conférence en sciences de l’éducation, Université Grenoble-Alpes)

Comme vous l’aurez remarqué, et c’est regrettable, le jury est à 100% d’hommes cis-genre, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps.

Le mémoire est ici (Télécharger).

Le résumé en vidéo est comme promis aux étudiant·es, téléchargeable , et visionnable (bientôt) ici.

 

Les deux cours vidéo, Pangloss et Leurre, elles, sont téléchargeables (ici, et ).

 

 

Voici celle qui servait de test, sur Pangloss himself

Nous avions promis d’expliquer à la face du monde la démarche, aussi avons-nous mis en boite le off que voici. Reconnaissance éternelle aux étudian·tes de 2019-2020 ayant participé à l’expérimentation.

(à venir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.