Katia Iglesias

Katia Iglesias

Jolie double émission de Marco Gabutti dans Kookie Learning, qui revient avec Katia Iglesias, de la Haute école de santé de Fribourg (Suisse) sur le corps statistique de la fracassante étude du JAMA de 2021 comparant manips ostéopathiques contre placebo en France*. J’aime bien car Marco se met en scène avec des biais, et Katia y répond. Elle cite une phrase que j’aime bien : « aucun modèle n’est juste. Certains sont utiles » (All models are wrong, but some are useful), attribuée au statisticien George P. E. Box (1919-2013) dans  un papier de 1976**. Box qui, anecdote qui n’intéressera que les matheu·ses, a épousé la 2ème fille de Ronald Fisher.

Au fond, c’est ce que disait le poète Paul Valéry : « Ce qui est simple est toujours faux. Ce qui ne l’est pas est inutilisable » (dans Mauvaises pensées, 1942).
  • émission 1 ici
  • émission 2
Question pour Marco : n’amplifies-tu pas un peu le « bashing » dont les ostéos seraient victimes ? Vu la cote de popularité de la profession, j’ai du mal à y croire, mais je me trompe peut être. Peut-on réellement le quantifier ?
 
*Nguyen, C. et al. Effect of Osteopathic Manipulative Treatment vs Sham Treatment on Activity Limitations in Patients With Nonspecific Subacute and Chronic Low Back Pain. Jama Intern Med 181, (2021)
**Box, GPE., Science and statistics », Journal of the American Statistical Association, 71 (356): 791–799

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *