image de sex déchiréRemarquable cycle de quatre épisodes de l’émission LSD, sur France Culture, réalisée par Séverine Cassard.

D’abord, le thème : (Sur)vivre sans sexe : vivre sans sexualité

Ensuite les gens : deux documentaristes, Tancrède Ramonet, dont je regarde toutes les productions (j’ai même projeté aux étudiant·es son Histoire de l’anarchisme durant les grèves il y a trois ou quatre ans) et Ovidie, ancienne réal de porno, qui produit plein de choses captivantes. Et puis j’adore leur tentative d’arrêter plusieurs mois toute sexualité durant la réalisation de ce documentaire ! Je ne sais pas si j’y arriverai, sacrénom.

Enfin, plein de choses abordées, les courants straight edge, les Incels et leurs dérives, j’ai retrouvé avec plaisir la légendaire Madeleine Pelletier, le podcast porno féministe Voxxx, que j’ai déjà écouté, les moralistes commeTissot et les contempteurs du péché d’Onan – la masturbation, la vie sexuelle des prêtres au séminaire, etc. Plein plein de thèmes auxquels je suis habitué et qui pourtant continuent de m’interroger : pourquoi est-ce que j’ai une sexualité, ai-je été chiant avec des personnes asexuelles (certainement) ai-je une sexualité « de droite » (cf épisode 4), et dans quelle proportion j’impose  une « charge » de la séduction et leurs frais attenants (épilation, cellulite, chirurgie esthétique, lingerie, contraception…) à mes partenaires femmes sans m’en imposer une moi-même.  Il y a un passage qui m’a fait mourir : le coup des ongles de pied (épisode 4, vers la 12ème minute).

Anecdotes : y a-t-il besoin pour un « homme » de préserver sa semence en vue d’un combat, ou d’un sport quelconque ? Tellement de fois entendu, surtout en boxe… et pas de preuve à l’appui, si j’en crois les gens de l’INSEP. Autre croustillerie, je le raconte souvent aux étudiant·es, la ceinture de chasteté est un mythe moderne, et j’étais content de le réentendre ici. Et puis sur le moralisme déplorable de l’adventiste du 7ème jour Kellogg, eh oui, l’un des frères la morale qui a créé les flocons de maïs. On en parlait avec mon pote Nicolas Pinsault dans notre bouquin « Tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur les théories manuelles« , pages 75-76, je vous les mets ici, et si on me retrouve mort demain d’un coup de parapluie bulgare c’est que les Presses Universitaires de Grenoble (ou Nicolas) ne m’auront pas pardonné.

Je vais charger ici-même les émissions, qu’on puisse les récupérer même après leur inaccessibilité sur le site de France Culture.

Télécharger

Télécharger

Télécharger

Télécharger

2 réponses

  1. Cyril dit :

    Merci pour le partage !
    Ça me fait penser que DanyCaligula à traité un sujet qui touche un peu à ce thème, sur la misère sexuelle. C’est une vidéo qui se trouve sur sa chaîne YouTube.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.