John Edward est probablement le plus connu des psychics (médiums) US. Il s’est fait une spécialité de faire du channeling, c’est-à-dire affirmer entrer en contact avec l’esprit d’un défunt, et le faire parler par sa propre bouche à lui. Activité relativement lucrative. C’est un peu la version US démesurée de Bruno Charvet, notre médium bien de chez nous autres Français, celui qui fait parler des morts qui n’existent pas.
Si on applique le rasoir d’Occam à ce que fait John Edward, on se rend compte que l’équation qu’il prétend résoudre est : deuil + mentalisme + escroquerie intellectuelle = millionnaire. C’est ce qu’ont bien compris les créateurs de South Park, dans le 94ème épisode (s6#15) de la série intitulée, assez judicieusement à mon avis, Le Plus Gros Connard de l’univers (The Biggest Douche in the Universe en version originale).

J’ai fait un montage de l’épisode pour mes cours, mais j’ai rarement le temps de le montrer aux étudiant·es, alors voilà.

« Je ne suis pas un connard ! » Et si je parlais vraiment avec les gens morts ? »

Comme j’écoutais ce matin les épisodes Rossing Over with John Edward, (jeu de mot avec le show de John, qui s’intitule Crossing Over with John Edward) dans le podcast « Oh No, Ross & Carrie« , je me suis rappelé à quel point ce genre de personnage m’écœure, et je pense que Trey Parker et Matt Stone, les créateurs de la série ne m’en voudront pas de vous filer ça en loucedé.

Je dédie ça à un jeune mentaliste qui s’appelle Julien Ammar.

Anecdote : dans la piaule de John Edward, on peut voir les livres suivants

  • « Comment être médium ! »
  • « Lecture à froid : le tour du médium »
  • « Faites croire à une femme que vous êtes médium et vous la sauterez »
  • « Comment faire un 69 avec soi-même ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *