Étiqueté : pareidolie

0

Passionnante passiflore

Période de florai­son de la pas­si­flore (enfin, d’une des 500 pas­si­flores. Celle-ci c’est Pas­si­flo­ra cae­ru­lea, ou gre­na­dille). Chaque fois que j’en vois une, je frôle la crise mys­tique, comme le bota­niste espa­gnol Nico­las Monardes (1493–1588) qui lui don­na son nom de fleur de la pas­sion car selon lui, elle était…

0

Un elfe Maya

« Tout est mys­tique », dit Andrés Manuel López Obra­dor, pré­sident du Mexique, en relayant il y a quelques jours une pho­to d’a­lux, sorte d”  »elfe Maya », prise par un de ses ingé­nieurs. Seule­ment, cet elfe a été pos­té dès 2021 sur un site indo­né­sien. Ce qui prouve que l’empire Maya était très…

2

Chōnosuke Okamura et les fossiles de mini-humains

On sait que les yeux du cœur ont mau­vaise vue. Chō­no­suke Oka­mu­ra (岡村 長 之 助) (1901–1990) avait les yeux du cœur fort gros et la parei­do­lie facile. Ce japo­nais, paléon­to­logue ama­teur, affir­ma avoir décou­vert dans la période silu­rienne (c’est-à-dire entre – 443,7 et – 416 mil­lions d’années) des fos­siles…

0

De l’usage utile des pareidolies en radiologie

Ça m’a fait déli­rer, je par­tage. Je découvre que Patrick Foye, M.D., pro­fes­seur de méde­cine à l’U­ni­ver­si­té Rut­gers, New Jer­sey Medi­cal School, se sert des paréi­do­lies pour ensei­gner aux étu­diants en méde­cine com­ment éva­luer les frac­tures et les tumeurs malignes de la colonne ver­té­brale. Lors de la visua­li­sa­tion de radio­gra­phies…