la-biblioteca-de-babelJe compulse pas mal, et comme on me pose assez fréquemment la question, je vous donne mon matériel professionnel, du moins le must selon moi.
Ici, c’était la fournée du 10 novembre jusqu’au 10 décembre, puis je n’ai pas eu le temps… puis j’ai fait une bonne déprime de derrière les fagots… et, remontant telle une bulle de vase du fond des marais, je me ré-attèle à la tâche. J’ai donc intégré janvier et février avec. Servez-vous.

Je fais le tri dans ce que j’ai lu qui a un lien plus ou moins direct avec la pensée critique. Sauf articles remarquables, je ne mets a priori pas les publis scientifiques.

J’indique +, ++ ou +++ ma recommandation, et je n’indique généralement pas les trucs inutiles ou mauvais, histoire de ne pas vous faire perdre du temps. Faire cette liste fut un peu harassant. Dites-moi si c’est utile que je continue à faire ce genre d’articles, ou non, car j’ai souvent des doutes sur leur utilité sociale.

Je dédie cette fournée à Céline Montet, professeure documentaliste au collège Achille Mauzan, à Gap (Hautes-Alpes​) qui réalise un travail de dingue en terme d’esprit critique.

Les bouquins

Denis Robert, Larry et moi (Massot, 2020)

(+++, sur BlackRock, et son patron Larry Fink, l’être le plus puissant et tentaculaire de ce monde. Plus bas, une émission de Pascal Boniface traite du sujet)

Vinciane Despret, Le Chez-soi des animaux (Actes sud, coll. ” École du Domaine du possible”, 2017)

(+++ oui je sais, la maison d’édition est crainteuse, accointances anthroposophiques, mais le livre est superbe – il est en partie lu dans une émission de LSD, cf. plus bas)

Jacques van Rillaer, Psychologie de la vie quotidienne (Odile Jacob, 2003)

(+++, Jacques est un copain, et son livre m’a rendu service quand j’étais down)

Stéphane Foucart, Et le monde devint silencieux (Seuil, 2019)

(++, je n’ai pas encore fini, et je ne pige pas pourquoi l’entregent zététique lui tombe dessus à ce point. Et ça m’agace).

Marc Eichinger, L’homme qui en savait beaucoup trop – Révélations d’un agent au coeur des secrets d’état (Massot, 2020)

(+++ remarquable travail, un peu foutraque dans la présentation. Cf. Thinkerview dans lequel il parle, plus bas)

Histoire des démarches scientifiques De l’Antiquité au monde contemporain, par l’ami Jean-Yves Cariou (éditions Matériologiques, 2019)

(+++ , toujours pas fini, c’est le sommet du K2 car c’est dense, mais c’est toujours aussi bien !)

“Un film”, le livre, d’André Sommermeyer, auto-édition (2020).

(++ André, alias Dédé la saumure, est l’homme de l’ombre derrière ce blog. Il est par ailleurs réalisateur, et c’est mon copain. C’est un prototype de bouquin sur la genèse d’un film politique consacré au processus électoral à Toulouse en 2001)

Un jour je ferai une page sur Dédé la saumure, promis
Famille Zéro déchet, ze guide, de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret (Souccar éditions, 2016)

(+, pour la démarche, mais ayant travaillé peu le sujet, c’est encore un livre injonctif sur les individus, alors qu’il y a des problèmes structurels majeurs sur la question des déchets, et leur solution ne peut venir que de la législation (voir mon article “Recyclage le grand enfumage”, avec Olivier Dufour). Attention, la maison d’édition édite aussi des livres chelous, Thierry Souccar est l’un des célèbres – et discutable – détracteur du lobby du lait).

Sylvain Begon, La Disputatio, éducation complète à la prise de parole en public… (auto-édition, 2020)

(++ livre facétieux d’un jeune étudiant qui se consacre à la disputatio – et comme j’ai fait deux événements nommés comme ça, (cf. ici) il m’avait contacté)

Guy P. Harrisson, 50 popular beliefs that people think are true (Prometheus Books, 2011).
(+ petit livre facétieux mais pas très fouillé)
Claude Lecouteux, Witches, werewolfes and fairies – Shapeshifters and Astral Doubles in the Middle Ages (Inner Traditions, 2003)(++, réjouissant travail de folklorisme – le médiéviste Claude Lecouteux est un incontournable du domaine)
Bryan Sykes, Les sept filles d’Eve(Albin Michel, 2001)

(++,  livre controversé du généticien séquenceur Bryan Sykes, connu pour avoir séquencé les ossement de Ötzi l’homme des glaces, ou les traces des “yétis”, cf. l’émission de Scepticisme scientifique n°335 sur le sujet. Sykes est mort il y a 2 mois. Chavai pas. RIP)

 

Quelques bouquins qui partent en sucette (mais qui font partie de mon travail)

Bernard Werber, Encyclopédie du savoir relatif et absolu, 2ème version (Albin Michel 2000)

J’avais tripé dessus, dans sa version de 1993, j’avais 16 ans. Mais on ne m’y reprendra plus. Condensé d’erreurs et de spiritualité à deux francs six sous, où surnagent quelques éléments corrects, comme quelques croûtons délicieux dans un infâme brouet.

Anne-Marie Le Masson, Les lignes de la main: Méthode illustrée de chirologie et chiromancie (Trajectoires, 2009)

(D’une insondable pauvreté scientifique, mais j’y ai appris que j’avais les ongles un peu “en spatule”… M’enfin….)

Les romans

 

Douglas Adams, Le guide du voyageur galactique (Folio, 1978)

(+++, il fallait bien, un jour – et ça vaut le détour ! Il y a des passages absolument déments)

Hervé Le Tellier, L’anomalie (Nrf, 2018)

(+++, très bon roman, et Le Tellier je l’aime car il est lauréat du prix Jean-Baptiste Botul, du nom du plus grand philosophe de tous les temps. On peut l’entendre – Le Tellier, pas Botul – dans La conversation scientifique, cf. plus bas)

Michel Folco, Dieu et nous seuls pouvons (Seuil, 1991)

(+++, pur régal, plume exceptionnelle, grosse documentation, et ça m’a rappelé ce livre captivant de Jean Ker, Le carnet noir du bourreau : Les mémoires d’André Obrecht qui exécuta 322 condamnés de Jean Ker (éditions Gérard de Villiers, 1989)

 

Les journaux ou articles web marquants

Le Monde diplomatique,

  • janvier 2021

Moisson est un peu maigre ce mois-ci (bien sûr j’apprends des choses sur le Yémen ou le Haut Karabagh, mais je ne sais pas comment les transposer dans mes enseignements). Voici les deux articles qui m’ont secoué.

Dépouillement du Dossiers du Canard 1,4 milliards de touristes ! Et moi, et moi, et moi de juillet 2019 (+++ quand je dis “dépouillement”, je veux dire que j’ai déjà lu ce journal, et l’ai annoté, et là je viens récupérer et relire mes notes). Ça m’a rappelé ma recension du livre de Jean-Paul Loubès “Tourisme, arme de destruction massive” en 2017. Je ne serai, je l’espère, plus jamais touriste.

Comprendre la défiance envers le vaccin pour sortir de l’épidémie de Covid, Frustration magazine

Mettre de part. Un aspect des dévotions aux bonnes fontaines en Limousin”, Archives ouvertes, Jean-Pierre Cavaillé (+++)

Campagne des Dévalideuses (+++, nécessaire)

Les émissions vidéo

  • J’ai été très touché par le regard de Herbert Fingarette, philosophe, sur la mort dans ce document-ci : A 97-Year-Old Philosopher Faces His Own Death
  • En préparant une entrevue avec la chaîne Kawa-TV, j’ai regardé certains de leurs travaux
    • avec Bernard Friot, que j’estime énormément,et qui m’a inspiré pour le bouquin “La Sécu, les vautours et moi” Thinkerflou, Bernard Friot, “le salaire EST anticapitaliste” (2021)
    • et avec Usul (qui m’a fait rire – mais je connais mal son boulot dans sa globalité). Thinkerflou, Usul, les médias, la bourgeoisie

 

Les émissions de radio

Substances, de Benjamin Billot, sur Soundcloud. J’ai tout écouté. (+++, pour casser les stéréotypes sur la drogues)

Crackopolis, de Jeanne Robet, sur Arte Radio (+++, sur le monde du crack, idem)

Mindcast, de Cédric Abonnel, j’ai écouté quelques émissions de 2021 (++, sur l’informatique)

Thésard-es, le podcast qui fait parler les doctorants et doctorantes en Sciences humaines et sociales. (+++ J’ai écouté la série sur les arrêts de thèse, épisodes 8 à 11, avec les explications de Baptiste Dethier, qui a produit un rapport sur l’arrêt de thèse en Wallonie en 2020, et j’encourage tou·tes mes potes du CHSCT de mon université, et des CHSCT de France et de Navarre à écouter ça).

Au-delà du miroir,de Joëlle Vérain (podcast tendance “ésotérique”). Comme ce sont des archives non disponibles, je les mets ici

  • 150 ans de parapsychologie, avec Renaud Evrard (je n’ai pas la date)
  • Folie et paranormal, avec Renaud Evrard (encore), 21 mars 2016

J’ai un passif lointain avec Renaud, mais j’ai du respect pour son opiniâtreté sur ces sujets. Je ne souscris pas à tout loin de là, mais l’historicité des concepts est intéressante pour notre objet – donc je mets ++)

Thinkerview

  • Marc Eichinger, l’espion qui nous veut du bien ? 1er décembre 2021 (+++ sur l’affaire URAMIN, entre autres, c’est pour ça que j’ai lu son livre)
  • Alexandre Langlois et Noam Anouar : la police en déconfiture ? 8 décembre 2020 (+++)

Camille, de Camille Regache

  • répond à vos questions (++)
  • Baptiste Beaulieu, prendre soin (2 épisodes) (+++)
  • Le grand méchant queer (+++, j’ai adoré l’analyse d’Aline Maillard – je venais juste de revoir Skyfall, dont il est question, et je n’avais pas tilté. Je ne divulgâche pas)
  • Guide de survie aux fêtes de famille (++)
  • Se dire hétéro (++)

Arte Radio

Activistes, d’Esther Meunier (aka. Esther Reporter) et Clémence Bodoc

  • Sécurité globale : une loi de police ? 24 novembre 2020 (+++)
  • Tran To Nga, debout face aux fabricants de l’agent orange, 8 février 2021 (++)
  • Des nouvelles du Front #2 – la course aux vaccins, 8 décembre 2020 (++)

Entendez-vous l’éco, de Tiphaine de Rocquigny, France Culture

  • Scénarios pour une sortie de crise (+)
  • Les économistes face à la nature épisode 3 (+)

La gène occasionnée, de François Bégaudeau

  • N°21 : Lucky Logan (+) -> de fait j’ai regardé Lucky Logan, cf. plus bas)

Une histoire particulière, France Culture

  • L’escamoteur escamoté 1 et 2 (+, sur le tableau de Bosch)
  • Thomas Edison, l’électricité comme une ombre (+, Edison est tout de même un sombre connard sur le plan humain)
  • Il était une fois en Ariège, un ours, du plomb et du bétail (2 épisodes ++)
  • La libération des corsetières (2 épisodes, ++)

Parler comme jamais, Binge

  • Les liaisons prestigieuses, avec Laélia Véron, Maria Canda et Céline Dugua (++, sur les liaisons dans les mots)

Avoir raison avec… France Culture

  • Ayn Rand (5 épisodes) (+)
  • John Rawls (5 épisodes) (+)
  • Toni Morrison (5 épisodes) (++)

C’est un complot ! TF1, de Christophe Bourseiller

  • S2E3, les extra-terrestres nous ont envahis (+)

Affaires sensibles, de Patrice Drouelle, France Inter

  • La véritable histoire de Rabbi Jacob, 13 janvier 2021 (+)

Concordance des temps, sur France Culture

  • Prenez garde aux croquemitaines, avec Jacques Berlioz (+++)
  • Le canular littéraire, avec Laurent Theis (+++, vous en saurez plus sur Jean-Baptiste Botul, cité à propos de Le Tellier)
  • La peinture au plomb, histoire d’un poison, de Judith Rainhorn (++)
  • Le destin des enfants soldats, de Manon Pignot (+)

Les pieds sur Terre, de Sonia Kronlund, sur France Culture

  • Mes parents, ces complotistes (+++)
  • La fille de la mutuelle (+++, sur la maltraitance au travail)
  • Love me Tinder (+)
  • Du haut de l’affiche au bas de la rue (+++, permet une critique du sport, ainsi qu’une critique type sexisme, entre un Mayflower milliardaire et Pathis pauvre comme job, pour un palmarès sensiblement égal, hors sexe gonadique)
  • plein d’autres que je n’ai pas noté, que j’ai picoré

Un jour dans l’histoire, de Laurent Dehossay, la 1ère, sur RTBF

  • Les faussaires de la Shoah
  • La bière et les femmes (+)

LSD, La série documentaire, de Perrine Kervran, sur France Culture

  • Des insectes et des hommes 1, de Juliette Boutillier, réalisé par Jean-Philippe Navarre (avec Jean Poinsignon et Fernand Deroussen, et des extraits de Vinciane Despret, citée plus haut) et 2 (++)
  • Agnotologie : la mécanique de l’ignorance, de Franck Cuvelier, réalisé par Rafik Zénine (+++ 4 épisodes, avec
    • Stéphane Foucart, Jacques Treiner, Mathias Girel
    • Borhane Slama, Brigitte Lemeure, Benoit de Labrusse, Nathalie Jas, Eglantine Armand, Paul-André Rosenthal
    • David Elbaz, Sylvain Delouvée, Gloria Origgi, Odille Fillod, Lionel Naccache
    • Jean-Paul Tessonnière, Gaël Giraud, Mathias Pessiglionne, Dominique Pestres, Linsey McGoey et Mathias Girel
  • Musiques africaines, une histoire parisienne, d’Élodie Maillot, réalisée par Manoushak Fashahi (++ 4 épisodes)

Derrière le tweet, Binge audio

  • Sauvane, les internets, les amours et les désastres (3615sauvane)

Il était un crime

  • Meurtre : Laci Peterson

Mauvais genre, de François Angelier, France Culture

L’actu des luttes

  • Féminisme dans le journalisme, l’heure est venue (+)
  • Agroalimentaire, l’omerta règne dans une Bretagne sous tension (++)

L’appel du Nord, de Karina Marceau, radio-Canada (+++)

  • Épisode 1, le territoire
  • Épisode 2, la quête identitaire

Juke-Box, d’Amaury Chardeau (+++)

  • Les fièvres de l’or
  • Belfast, 1977-1982 : les troubles à la sauce punk
  • Roumanie 1970-1980 : les Carpates sur écoute
  • Aux sources du funk : la sueur, les larmes et le groove de l’Amérique noire

Podcast science

  • N°397 1001 pattes (+++)
  • N°395 Tout tout tout : vous saurez tout sur le clito ! (+++)
  • N°411 Rira bien chridien l’dernier (+++)
  • N°412 Terre indigo : les pigments végétaux (+++)
  • N°424 Rouge-gorges, coups de soleil et Nobels 2020 (++)
  • N°425 le retour du charismatique John Antonakis (+++)
  • N°430 Venins, vidi, vici (+++)

La conversation scientifique, d’Étienne Klein sur France Culture

  • Que veut dire “être normal” ? avec Hervé Le Tellier. (+++; même si le brillant Étienne Klein me fatigue avec sa tendance à parler de sujets qu’il maîtrise mal, et ses anagrammes que je trouve aussi inutiles que complexantes pour les non-intellectuel·les).

Les idées claires, de Nicolas Martin, France Culture (++)

  • Covid-19 : les vaccins peuvent-ils modifier l’ADN ?

  • Les vaccins contre le Covid-19 sont-ils sûrs ?

  • Le couvre-feu est-il efficace ?

De cause à effet, le magazine de l’environnement, d’Aurélie Luneau, France Culture

  • Emballage plastique : zéro pointé ? (++)
  • Politique agricole commune : l’avenir est dans le pré ! (++)
  • Mécanique médiatique, science et lobbys (++)

Les Nuits de France Culture, de Philippe Garbit

  • La légende de la mort en pays de Bretagne, 28 avril 1992 (ici) (+++)
  • les nouvelles sorcières, le mouvement Wiccan (++)
  • Les cahiers du collège de pataphysique (+++, je suis fan, avec Boris Vian, Henri Salvador)
  • La nuit des féminismes
    • Simone de Beauvoir (++)
    • Biba Pavard (++)

LBD

  • le podcast de SUD éducation épisode 1 (+++)

La vignette, par Näkymä

  • N°8, Sophie Lambda (+, suite à ma lecture de sa BD, cf. plus bas)

Les chemins de la philosophie, d’Adèle van Reeth, France Culture

Superfail, de Guillaume Erner, France Culture

  • Des centaines de milliers de sangliers en France : le grand remplacement 29 novembre 2021 (++)
  • un faux livre de Galilée plus cher qu’un vrai, 3 janvier 2021 (++)
  • 41 000 euros ! Sovaldi, un médicament au prix qui tue, 10 janvier 2021 (+++, sujet sur lequel j’ai travaillé pour le livre “La Sécu, les vautours et moi”)
  • Marthe Robin sainte et tricheuse, 17 janvier 2021 (+++)

A voix nue

  • Yolande Moreau, 1 au 5 février 2021, 5 épisodes (+)
  • Hommage à Anne sylvestre, 5 épisodes (+++ immense tendresse pour cette femme, décédée le 30 novembre dernier, fille d’un fidèle du fasciste Doriot, devenue chanteuse et militante féministe)

Toute une vie, coordonné par Christine Bernard, France Culture

  • Goliarda Sapienza, la Madone indocile (j’ai lu l’Art de la joie il y a quelques années) (+)
  • Michel Audiard, titi argotique (++)
  • L’abbé Pierre (1912-2007), l’éternel révolté (++, j’ai appris que l’abbé Pierre était un chaud lapin, ça m’a fait marrer)
  • Samuel Colt, l’homme qui arma l’Amérique (+++)
  • Le fantastique Mister Roald Dahl (+++, lui, c’est mon petit chéri : une vie très difficile, et le mec pond des romans adultes et enfants hilarants – j’en ai lu au passage quelques uns, Le bon gros géant et Sacrés sorcières)

Méta de choc, d’Elisabeth Feytit

  • Les dangers de la pensée positive (++)
  • Le féminin sacré (2 épisodes) (+++)
  • La médecine quantique (2 épisodes) (+)

Comprendre le monde, de Pascal Boniface

  • S4#22 Denis Robert – “Peut-on faire confiance à BlackRock ?” (+++ ça m’a valu de lire le livre de Denis Robert, cf. plus haut)
  • S4#20 Jean-Luc Mélenchon, La France face à ses défis géopolitiques (+)

La méthode scientifique, de Nicolas Martin, France Culture

  • Science et industrie, tous vendus ? 18 février 2021, avec Florian Gouthière et Yves Gingras (+++ ça m’a valu de regarder le documentaire La fabrique de l’ignorance, cf. plus bas)
  • Dinosaures, les rois maudits, le 11 février 2021, avec Eric Buffetaut et Ronan Allain

La science, Quelle(s) histoire(s) !, sur Ausha (attention, c’est un podcast de la fondation Ipsen)

  • L’acromégalie (+)
  • Le racisme scientifique  (3 épisodes) (+++)
  • La polio (2 épisodes) (++)
  • Le cancer (3 épisodes) (+)

La grande table, d’Olivia Gesbert, France Culture

  • L’université, entreprise des savoirs, 23 septembre 2020 (+)

Mécanique du journalisme, France Culture

  • Des Luxleaks aux Panama papers, (+++, 4 épisodes)

Série musicale d’été

  • Précis d’anatomie musicale (3 épisodes) (+)

La suite dans les idées, de Sylvain Bourmeau

  • Faux médicaments, vrai business (+++)

Science, pseudosciences et scepticisme, de Stéphane Thériault et Isabelle Stephen

  • n°22, le mouvement antivaccination (+++)

Grand reportage, sur RFI

  • France – Cameroun, comment le tueur de l’indépendantiste Félix Moumié a échappé à la justice (++)
  • L’Alsace en mal de touristes (+)

Scepticisme scientifique

  • N°472, 473 et 477, j’ai réécouté une deuxième fois Shadow Ombre sur l’histoire du New Age (+++)
  • N°489 Devenir sceptique en 2021 (Cyssépho)
  • N°491 l’argument éthique contre l’ufo-scepticisme
  • N°492 le problème Blanrue (je ferai un jour un épisode de Mi-fouge mi-raison sur ce point)
  • N°493 Retours sur le billet de Jérémy (conflits sceptiques)

Médiapart

  • Comment l’écologie se vit dans les quartiers populaires, 22 février 2021

Klaire fait grrr

  • Tintintin mon cul“, à propos de Renaud, sur Arte Radio, 17 décembre 2020 (+)

52-62, mon enfance en Algérie, de Nina Pareja, Slate Podcasts (5 épisodes) (+)

Fenêtre sur cour, d’Élise Costa, Arte Radio (j’ai à peu près tout écouté, (+)

Flicopolis, Arte Radio (8 épisodes) (+++)

Géopolitis, sur RTS

  • La bataille de l’eau, 10 janvier 2021 (++)
  • Vaccins la loi du plus fort, 20 septembre 2020 (++)
  • Libertés sacrifiées, 14 juin 2020 (++)

René Vautier : j’ai réécouté mes archives audio sur le cinéaste de combat, et les ai mises ici. (+++)

Programme B

  • Au vieux pays de mes pères, de Thomas Rozec (5 épisodes) (+++)
  • la santé mentale dont vous êtes le héros, de Thomas Rozec (4 épisodes) (+++)

Chroniques diverses de Guillaume Meurice, Aymeric Lompert, Waly Dia, Constance (France Inter)

Sur les épaules de Darwin, de Jean-Claude Ameisen, France Inter

  • Des cultures dans le monde animal (+++)

La conversation scientifique, d’Étienne Klein, France Culture

  • Louis Lachenal ou la résurrection d’un alpiniste (+)
  • Alexandre Grothendieck : un mathématicien qui prit la tengeante (++, j’en ai déjà parlé ici, et il y avait un Toute une vie qui lui était consacré si j’ai bonne mémoire. J’avais lu son bouquin Récolte et semailles)
  • Le K2 est-il un cas ? (+)

Le Monde diplomatique, podcast, j’y vais me rafraîchir de vieux articles

Matière à penser, Antoine Garapon, Patrick Boucheron, René Frydman, Dominique Rousset et Frédéric Worms

  • Il faut défendre la science, épisode 1 Militer pour la science, avec Sylvain Laurens (+++)
  • Il faut défendre la science, épisode 2, Qu’est-ce que chercher ? avec Alice Lebreton (+)

Les couilles sur la table, de Victoire Tuaillon, Binge audio

  • Les pères au travail (+++)

EN ANGLAIS

This paranormal life, de Rory Powers et Kit Grier

  • The beast of Gevaudan : man-eating cryptid (++)

 The thinking atheist, de Seth Andrews

  • Bad apologetics the arguments we’re most weary of (+++)

Daily Dad, de Ryan Holiday, éducation à la parentalité. Je ne suis pas super convaincu par ce que j’ai entendu, mais comme Jean-Michel Abrassart l’a recommandé je vais insister.

Skeptoid, de Bryan Dunning

  • n°754, about that life on Mars (+)
  • n°750 How to extract Adrenochrom from children (+++)

 

Les émissions “mysticoïdes”

Alice Louise (médium), les non-dits de la spiritualité. C’est la sincérité de cette dame qui me touche. Je pense pis que pendre de tout ce qu’elle raconte, mais elle me touche.

Paranormal, histoires vraies, Studio Minuit

    • L’énigme des 13 crânes de cristal
    • Morts suspectes au col Dyatlov

Les documentaires

Afrique 50, de René Vautier (+++, incontournable, pour le voir, c’est ici)
Le petit blanc à la caméra rouge, de Richard Hamon (2007) (+++)
Lu païs de las bonas fontsLe pays des bonnes fontaines, Jean-Pierre Cavaillé, Jean-Paul Faure, Jan-Francés Vinhaud, Jean-François Vignaud (2012) (accessible sur YouTube – merci à mes indicateurs de l’ombre, +++)  
The King of Kong: A Fistful of Quarter, de Seth Gordon (2007) (++, édifiant documentaire sur la course au championnat du monde de… Donkey Kong)
La fabrique de l’ignorance, de Franck Cuvelier et Pascal Vasselin, Arte (2021). (+++, visionnage nécessaire pour tout·e scientifique qui se respecte. Possiblement encore en streaming ici quand vous lirez ces lignes. En lien avec l’émission La méthode scientifique du 19 février 2021, voir plus haut).
Sports d’ailleurs, sur le Calcio Storico, sport le plus improbable du monde, Netflix (2020) (++, je suis fan ! Je l’indique bien que son intérêt pour la zététique soit proche de zéro)

 

Les BD

L’art de voler, d’Antonio Altarriba et Kim (2009) (+++)
Les colombes de Grozny, d’Aurélien Ducoudray (2015, +++)
Un maillot pour l’Algérie, de Bertrand Galic et Javi Rey et Kris (2016) (+++, Merci Fabrice Garnier)
Tant pis pour l’amour, de Sophie Lambda (2019) (+++, cf. émission La Vignette n°8, voir plus bas)
Ce n’est pas toi que j’attendais, de Fabien Toulmé et Mista Blatte (2018) (+++, sur la naissance d’un enfant trisomique)
FabCaro, Pause (2017) (++)

Et si l’amour c’était aimer ? (2017) (+++, merci Fabrice Garnier, mon ami)

King, de Ho Che Anderson (2002) (3 tomes) (+++)
Silas Corey, tomes 1 et 2, de Fabien Nury et Alary Pierre (2017) (+)
Les cahiers russes, Igort & Laurent Lombard (2012) (+++, sur mon héroïne Anna Politkovskaïa, dont j’ai lu tous les livres)
Le plus mauvais groupe du monde (2 tomes) (2009) (++, extrêmement poétique, il y a des stimulations de la pensée critique surprenantes)
Southern bastards, tome 1, de Jason Aaron & Jason Latour (2015) (++, merci David Laumet)
Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, Emil Ferris, Livre Premier (2019) (+++, choc graphique, j’ai failli reposer ce roman graphique au stylo (Bic ?) de 800 pages dès le début, mais ô comme j’ai bien fait de poursuivre ! En me rappellant que 1. C’est Malou Cartier la peintre qui me l’a prêté 2.

Art Spiegelmann la recommande 3. le nom de la maison d’édition est “Monsieur Toussaint Louverture” ; chacune de ces raisons se suffit. C’est extraordinaire de poésie, de violence sordide, de beauté, de mauvais genre, au point que j’imaginais bien Francçois Angelier

en parler dans son émission-culte (et il l’avait déjà fait, ici). Bref merci Malou)

La pasionaria, de Michèle Glazier et Bernard Ciccolini (2015) (BD un peu loupée, je trouve, sur Dolores Ibárruri, personnage captivant)

 

Les séries

The queen’s gambit, de Scott Frank et Allan Scott (2020) (+++, sur les échecs, surtout sur la dépendance)
Le merveilleux voyage de Nils Holgersson au pays des oies sauvages, de Hisayuki Toriumi (1980) (+++, d’abord parce que le dessin animé est sympa, et parce que c’est l’occasion de parler du bouquin de l’institutrice Selma Lagerlöf, 1906, si beau que même adulte j’ai chialé comme un saule à la fin. Et parler d’une des rares femmes prix Nobel de littérature contrecarre un peu l’effet Matilda).
Bouba le petit ourson, de Nippon animation (1977). Je mets un + parce qu’il y a des choses intéressantes dans ce dessin animé que j’ai vu enfant et puis adulte. L’une d’entre elles : Bouba a failli s’appeler Jacky (mdr). Mais Jean-Jacques Debout trouvait ça pas terrible, et ma foi, tant mieux ! .
Mais trois écueils, si vous montrez ça à des enfants : primo, l’oursonne Frisquette est archétypale du cliché sexiste “fille” plaintive pas combative, c’est très agaçant, plus encore que la chouineuse Zia dans Les merveilleuses cités d’or. Secundo, il y a un bel anachronisme d’entrée de jeu : l’action est située « quelques années avant l’indépendance des États-Unis » dans la Sierra Nevada. Or l’indépendance des États-Unis remonte à 1776, bien avant la conquête de l’Ouest. La Sierra Nevada, où se situe l’action de Bouba, ne sera atteinte par les colons qu’à la seconde moitié du XIXe siècle. Encore un bémol : le statut de Dakhlaoma, sorte d’indien “bounty” (comme on dit péjorativement des Noirs qui prennent les oripeaux des blancs parce comme un bounty, ils son noirs dehors, blancs dedans) est bizarre. Et puis les Native americans représentés – je ne suis pas expert – me paraissent être plus une version imaginaire coloniale que l’une des trois tribus qui vivaient près du Mont Tallac, à El Dorado County (Maidu, Washoe et Miwok). Peut-être me détrompera-t’on. Anecdote : Bouba est inspiré de l’histoire d’Ernest Thompson Seton, Monarch, the Big Bear of Tallac. Seton ça ne vous dit peut être rien, mais c’est un artiste animalier, véritable célébrité au Japon. Un manga porte sur sa vie d’ailleurs, je l’avais chopé à la BU de sciences, merci Marianne Petit. Ça s’appelle “Seton”, en 4 tomes, et c’est de Jirō Taniguchi et Yoshiharu Imaizumi (1er tome paru en 2006).

 

Les films

Cold war, de Pawel Pawlikowski (2018) (+++ amour impossible sur fond de guerre froide, politique et beauté des images, j’ai adoré)
Bronson, de Nicolas Winding Refn (2008) (+++, magnifique, et composition insensée de Tom Hardy)
Mange tes morts : tu ne diras point, de Jean-Charles Hue (2014) (+++, sur les Yéniches, dont on ne parle jamais. J’ai adoré. Film non sous-titré, c’est fait exprès et ça nous fait les pieds)
Les sentiers de la gloire, de Stanley Kubrick (1957) (+++, revu pour mon article sur la censure)
Drunk, de Thomas Vinterberg (2020) (++)
Swiss army man, de Daniel Kwan et Daniel Scheinert (2016) (+++, j’ai trouvé ça complètement stupéfiant. J’ai failli arrêter au bout de 20mn, et j’ai forcé – parce que Paul Danno et Daniel Radcliffe sont à mon avis de très bons acteurs. Et je ne regrette pas. Expérience assez irréelle, dans la folie)
Snowpiercer, le Transperceneige, de Bong Joon Ho (2013) (++, métaphore de société stimulante, tiré de la BD française du regretté Jacques Lob et de Jean-Marc Rochette)
Arctic, de Joe Penna (2018) (++ aucun intérêt critique de mon point de vue, juste le plaisir)
Play, d’Anthony Marciano (2018) (+ aucun intérêt critique, juste le fun)
Comment c’est loin, d’Orelsan et Christophe Offenstein (2015) (+, j’ai trouvé ça assez touchant)
Nashville lady (Coal’s miner daughter), de Michael Apted (1980) (+++, sur la légende country Loretta Lynn, fille d’une famille de mineurs)
Lucky Logan, de Steven Soderbergh (2017) (++, c’est un Ocean’s eleven côté populo, cf. podcast La gène occasionnée, plus haut)
Don’t worry he won’t get too far on foot, de Gus Van Sant (2018) (++, sur le dessinateur John Callahan)
Happy few, d’Antony Cordier (2010) (+ sur l’échangisme +, gentillet)
9 semaines et demie, d’Adrian Lyne (1986) (sur l’escalade d’engagement et la soumission plus ou moins librement consentie – c’est très kitch)
Only lovers left alive, de Jim Jarmusch (2014) (sur des vampires, ennui profond, pourtant Jarmsuh d’habitude je kiffe)

Merci à mes “taupes”, fournisseuses de documentation, comme François Blaire, Antoine Agasse, Fadila Mazouz, Fabrice Garnier, Yannick Siegel, Sandra Giupponi, Olivier Dufour, Eric Bevillard, Nicolas Vivant, et tant d’autres.

2 réponses

  1. Pierrot le fou dit :

    Une page sur Dédé la saumure, seulement une page? Elle a intérêt à être bonne, même plus que bonne, autrement son frère risque de se fâcher, et son frère il a un nom Pierrot le fou!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *