Avec le vieux briscard « Denis le jeune » Caroti, et Elena Pasquinelli, on a causé là le lundi 2 novembre 2020. Nous avons un peu ramé·es pour revenir dans le sujet, et je crains qu’on ait enfoncé des portes ouvertes, mais on y a mis du coeur. C’est là
ou écoutable ici
ou téléchargeable sur ce lien.
Trois anecdotes :
  • Dans la préparation de l’émission, j’avais prévu avec Antoine Beauchamp, le producteur délégué de l’émission, de causer de la façon dont s’est ossifiée la méthode scientifique dans ses diverses confrontations avec des « théories » discutées : de Qusta Ibn Luqa à Ambroise Paré, d’Armand Trousseau au cheval Hans le malin, etc. Il n’en est rien resté, faute de temps.
  • C’était marrant d’avoir fait deux critiques récentes sur l’émission (ici et ), et de m’y retrouver après. J’ai prévenu dès la prise de contact, mais ils m’ont gardé quand même. Comment s’est fait le casting ? Je crois que c’est Jean-Yves Cariou qui a renvoyé vers moi. Jean-Yves est maître de conférence aux Antilles, en sciences de l’information, il a collaboré au tout début du CORTECS, et il a publié un livre (que je n’ai pas lu encore, pauvre de moi) chez Matériologiques  en décembre 2019 : Histoire des démarches scientifiques De l’Antiquité au monde contemporain.
  • Denis avait pour défi de placer le mot Autruche dans une de ses phrases. A-t-il réussi ?
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.