Le berger landais intermédiaire entre le singe et l’Homme !
Passons sur le fait bien entendu que chercher un intermédiaire structural entre le singe et l’humain n’a aucun sens, puisque l’humain EST un singe.
J’ai capté dans ça dans le propos d’un invité de Laurent Mauduit, soit le biogéographe Paul Arnould, soit l’historien de l’art Jacques Sargos, dans Le cours de l’histoire, sur France Culture (30 août 2022) et j’ai cherché la source.
La citation entière vaut le détour, je l’ai scannée pour vous ici. Les Landais vont êtres ravis ! Voir l’image, prélevée dans la Revue historique et pittoresque du littoral d’Arcachon, par M. Gabriel Bouyn, comte d’O’Gilvy de Saint-Germier, 1849, citée par l’Abbé Gaillard dans « À l’ombre des pinèdes : étude sur l’industrie, l’agriculture et le commerce dans le Belinois » pp. 68-69. Merci Gallica, le site de la BNF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.