Je viens de lire les deux tomes de la BD sur Violette Morris, dont j’ai découvert l’histoire tragique sur France Culture il y a 3 ans. La photo que je mets n’est pas anodine : rapport au corps, au sport, au sexisme, à l’homophobie… Elle se fit même retirer les seins.

BD magnifique de Kris, Bertrand Galic, Javi Rey et Marie-Jo Bonnet, Futuropolis (2018)

.

Docu radio épatant : Le cas Violette Morris, dans « Une Histoire particulière », par Clémentine Allezard, réalisation Christine Robert.
Et pour aller plus loin, on peut lire les travaux d’Anaïs Bohuon, comme ce bouquin-là, incontournable. Anaïs m’indique également cet article Ni de seins, ni de règlement », L’athlète Violette Morris ou le procès de l’identité sexuée de l’entre-deux-guerres, par Florys Castan-Vicente, Anaïs Bohuon et Lucie Pallesi, dans 20 & 21. Revue d’histoire 2021/4 (N° 152), pages 87 à 105.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.