Rokhaya Dial­lo qui envoie tou­jours le steak, et qui montre que d’une part Macron parle de « réar­me­ment » pour la nata­li­té (! On croi­rait lire les méta­phores des vieux obs­té­tri­ciens cathos réacs des années 50, comme Grant­ly Dick-Read), comme si la fécon­di­té des gens appar­te­nait à la nation.. D’autre part qu’il y a un magni­fique bi-stan­dard : ok pour haus­ser la nata­li­té, mais à Mayotte où elle explose, là.… euh… non. On y fait même des encou­ra­ge­ments à la sté­ri­li­sa­tion des jeunes femmes.

Cela fait long­temps que je pense à invi­ter Madame Dial­lo à cau­ser dans mon uni­ver­si­té.

Dial­lo R., “Macron wants more French babies – but his medd­ling fer­ti­li­ty plan isn’t the ans­wer », The Guar­dian, 9 février

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *