Mieux que l’histoire du fameux et terrible triangle de la Burle (où se seraient écrasés trop d’avions), et qui après enquête provient…d’un roman (de Jean Peyrard).

Le trip du mouvement Qanon sur l’adrénochrome, adrénaline oxydée qu’on “tirerait” des enfants en les torturant afin d’en faire un usage psychotrope entre gens du Deep state US… (cf. La fabrique du mensonge, sur France5, on peut le regarder ici jusqu’au 24 novembre) vient** de… Fear and Loathing in Las Vegas: a Savage Journey to the Heart of the American Dream, un roman de Hunter S. Thompson paru en 1972, et adapté par Terry Gilliam* en 1998 sous le titre français de Las Vegas Parano !

Dire que ce genre de fakenew a un impact fort sur la présidentielle aux États-Unis, ça me désespère

Je dois cette information épatante à Brian Dunning, de Skeptoid, diffusé le 20 octobre 2020.

* Terry Gilliam qui fait un caméo dans “Adieu les cons”, d’Albert Dupontel, saurez-vous le trouver ?

** D’autres en ont parlé avant : dans les Portes de la perception, d’Aldous Huxley par exemple

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *