« Un article scien­ti­fique, s’il n’y a pas les don­nées et le script ouvert, c’est rien d’autre que de la pub » !

Enten­du dans le pod­cast « Répare Ta Science », par Adrien Fillon et Natha­naël Lari­gal­die, qui nous parlent de l’o­pen science (ici).

Ima­gi­nez une seconde à quel point tout ce bor­del d’é­di­tion* et son cor­tège de fraudes** s’al­lé­ge­raient si chacun•e renon­çait à la pro­prié­té intel­lec­tuelle et à la com­pé­ti­ti­vi­té capi­ta­lis­tique dans le savoir, et se conten­tait de ser­vir le bien public…

* 6 mil­lions d’ar­ticles par an ! Sur les pro­blèmes liés à l’é­di­tion, on peut lire « Études publiques, édi­teurs pri­vés » que j’ai écrit pour Le Monde Diplomatique/Manière de voir en 2021 et cosi­gné avec Camille Noûs.

** Sur les fraudes, petit topo atter­rant dans CQFD, sur Radio Télé Suisse -> https://www.rts.ch/audio-podcast/2024/audio/comment-s-organise-la-traque-aux-fraudes-scientifiques-28487429.html?id=28487429

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *