Je compulse pas mal, et comme on me pose assez fréquemment la question, je vous donne mon matériel professionnel, du moins le must selon moi. Ici, c’est la fournée du 10 octobre jusqu’au 9 novembre. Servez-vous.

Désolé, je n’arrive pas à regarder tout ce qu’on m’envoie (en particulier les vidéos en ligne).

Je fais le tri dans ce que j’ai lu qui a un lien plus ou moins direct avec la pensée critique. Sauf articles remarquables, je ne mets a priori pas les publis scientifiques, il y en a trop.

J’indique +, ++ ou +++ ma recommandation, et je n’indique pas les trucs inutiles ou mauvais, histoire de ne pas vous faire perdre du temps.

Les bouquins

Comment être visionnaire, de Philippe Tetlock et Dan Gardner (+++, il ne me reste qu’un chapitre à lire, mais c’est limpidissime, merci Catherine Meyer des Arènes de me l’avoir envoyé)
Solidarité animale, d’Axelle Playroust-Braure & Yves Bonnardel (+++, j’en ai co-écrit avec Timothée Gallen une recension ici)
Notre corps nous-mêmes, du Collectif NCNM (il me reste deux ou trois chapitres à lire. Quelques trucs à dire, mais quoi qu’il arrive, +++ ! D’une part parce que c’est la version modenrisée d’un autre livre légendaire, du même titre, Albin Michel 1977, et puis parce que j’aime beaucoup le travail de Nina Faure).
Dis c’est quoi l’esprit critique, de Frédéric Tomas (++ très frais)
Le ménage des champs, de Xavier Noulhianne (+++, incontournable des questions agricoles, très belle plume, quelques trucs un peu critiquables dedans, mais somme remarquable ! Respect)
Une vie en anthroposophie, la face cachée des écoles Steiner-Waldorf, livre d’entrevues avec Grégoire Perra (dont je ne connais pas le titre), par Elisabeth Feytit, de Méta de choc, Maison d’édition La Route de la Soie (+++, j’en ai écrit la préface)
J’ai relu un gros bout de la thèse de sociologie sur le non-recours, par mon copain Julien Lévy, qui sera soutenue en janvier 2021. J’y ai appris plein de choses sur notre rapport aux “gueux, ladres, pauvres” au travers des âges. à venir
Cette machine tue les fascistes, de Woodie Guthrie (++, combat social en musique, je suis fan de ce chanteur, père spirituel de Bob Dylan)
L’almanach Dauphinois (+, parce que ça me faire rire, un savant mariage de conseils agricoles solides et de fumisteries lunaires)

Quelques bouquins qui partent en sucette (mais qui font partie de mon travail)

Prières et secrets de la guérison, de Georges Vergnes (merci Christelle Charfoulot !)
Médecine et utopie, Guide thérapeutique, de Jean Chopitel et Christine Gobry

 

 

Les journaux ou articles web marquants

L’ogre du lait, dossier de Disclose sur Lactalis (+++, tellement bien que j’ai été faire un don)

Le Monde diplomatique, novembre 2020
  • p.1 La machine infernale, par Serge Halimi (+++, sur la fabrique du choc des civilisations)
  • p. 4-5 Secrets et puissance de la flotte de pêche chinoise, par Ian Urbina (+++ absolument terrifiant – j’y ai appris qu’un thon d’élevage ingurgite environ 15 fois son poids en farine de poisson)
  • p. 5 Le piège diabolique, par Pierre Rimbert (sur les droits des marins commerciaux pendant la crise COVID, +++)

    1/4 de finale de Coupe des Coupes (Liverpool vs. SK Brann Bergen). L’attaquant Robbie Fowler vient de marquer et soulève son maillot pour montrer : « 500 doCKers virés depuis septembre 1995 ».
    Après le match il déclarera : « J’ai été sanctionné par la fédé, mais je n’ai aucun regret. (…) Le retentissement a été extraordinaire (…). À mon avis, quand on a, comme footballeur, la chance d’être exposé médiatiquement, c’est un peu notre rôle de donner ce genre de coup de pouce.».

  • p.6 La fronde des Sud-Coréennes, par Frédéric Ojardias (+++, droits des femmes)
  • p.7 Marché de dupes en Afrique, par Jean-Christophe Servant (+++, sur les partenariats publics-privés désastreux)
  • p.8 Dans le tiers-monde, un “grand confinement” dévastateur”, par Gilbert Achcar (+++, sur la protection sociale, son absence disons, dans les pays pauvres
  • p.14 et 15 Le miasme et la jeune fille, par Erika Wicky (+++, histoire des femmes, moralité et santé)
  • p.18 Engouement latino pour les séries turques, par Anne-Dominique Correa (+++, sur les idéologies dans les séries)
  • p.19 A Liverpool, le football comme creuset de l’identité, par Quentin Guillon (+++, remarquable article sur le football en prise avec les enjeux populaires)
  • p. 20 Devoir de réserve, un effet d’intimidation, par Arnaud Bontemps et Grégory Rzepski (+++, sujet très rarement décortiqué)
  • p. 1, 22 et 23 Une médecine sous influence, par Philippe Descamps (+++, pour des raisons évidentes)
  • p.25 5G, la course à quoi, par François Ruffin et Cyril Pocréaux (++)

 

Raul Magni-Berton, Charlie Hebdo: vérités scientifiques et vérités judiciaires, blog de Médiapart, (++, s’est ensuivie une réponse d’Antonio Fischetti, puis une contre réponse de R. Magni-Berton)

Les émissions de radio & vidéo

Thinkerview, Albert Dupontel : adieu les cons, transhumance suicidaire ? (+++, une critique ici)
Radio-Canada OHdio, Dérives, par le Pharmachien (+++, sur les rituels de sudation, le must de l’enquête zététique je l’ai écoutée en septembre et j’ai oublié de le dire)
Les pieds sur Terre, France Culture

  • cycle d’Inès Léraud sur Lactalis (que j’ai documenté ici +++)
  • La petite file aux allumettes (un peu de “philo” pour enfant, dédicace à Véronique Delille, ok, les mômes interrogés viennent d’une école Montessori, mais bon… ++)
La méthode scientifique, France Culture

Podcast science

Scepticisme scientifique

Tout sur la bite dans les couilles sur la table (+++)
Que diable, dans Les carencés (+++, sur le diable de Tasmanie et la “gestion” de sa survie)
Histoire vivante, Radio Télévision Suisse

Attention les épisode de RTS disparaissent vite. Je les stocke parfois mais pas toujours.

LSD, La série documentaire, sur France Culture

  • Free stupid white male, quatre épisodes) de Nicolas Champeaux (+++, remarquable ! Épisode 3, très bon passage sur les monuments et leur charge mémorielle, épisode 4 des morceaux d’analyse féministe)
Nuits de France Culture

  • Jared Diamond, 4 novembre 2020 (+, autant j’apprécie ses livres, autant là il m’a laissé perplexe, polygraphe, placement de produit pour Zoom, arguments “je connais bien tel pays, j’y ai vécu 2 semaines”…)
Skeptics in the pub Paris : Les sceptiques : experts de l’esprit critique ? par Charlotte Barbier et Gabriel Pallarès (++)
Chaine YouTube L’extracteur : j’ai révisé pour un documentaire les arguties de Thierry Casasnovas (+++)
La gêne occasionnée, épisode 11, La cravate : critique de François Brégaudeau sur le documentaire La cravate (que j’ai recommandé en septembre) – Merci à Simon Gauthier
Superfail, sur France Culture, 4 octobre 2020, comment vendre un avion présidentiel (excellent et tragique effet Lotus au Mexique, +++)
Une histoire particulière, sur France Culture, 24 et 25 octobre 2020 : 1er épisode sur le bourdon de Notre-Dame, qui s’appelle Emmanuel pèse 13 tonnes et quelques et est en fa dièse 2 (+), 2nd épisode sur la couronne d’épines sans épines de Jésus, Euphorbia milii, les épines d’une couronne royale, celle du roi des Juifs  (+++)

En anglais

Sketpoid

Hidden brain

  • Moral combat, 19 octobre 2020 (+++, avec Linda Skitka la psychologue, et la cécité morale)

Les émissions “mysticoïdes”

 

Les BD

Aucune ce mois-ci

Les séries

Years for years, de Russell T Davies épisode 1 (satire sociale, mais je n’ai pas tenu, devrais-je ?)

Les films

Jouliks, de Mariloup Wolfe (+++, marginalité sociale, merci à Véronique Delille, fournisseuse officielle de l’équipe de France de cinéphilie)
Felicità, de Bruno Merle (++, marginalité sociale, encore, j’ai coupé un petit extrait qui m’a fait triper et dont je me sers auprès de ma gamine régulièrement)
Adieu les cons, d’Albert Dupontel (2020) (+++, satire sociale, j’ai trouvé ça très très bon)
Borat 2, de Jason Woliner (+++, franchement je ne sais pas quoi faire de ce film, comme du 1 d’ailleurs : je le prends comme une gifle sur nos représentations, comme le fait d’être capable d’écouter la fanfare Ciocărlia dans un village roumain, et penser que c’est le Kazakhstan. Je mets trois étoiles parce qu’il y a des moments inouïs, entre la porkattitude de l’ancien maire de New York Giuliani, les scènes avec les femmes républicaines, et la livraison de jeunes garçons adressée à … vous regarderez, c’est écrit sur une fiche en tout petit)
Harriet, de Kasi Lemmons (pas d’étoile, j’ai trouvé le film très mauvais, mais je lui dois la découverte de la freedom fighter Harriet Tubman)
,d
Deux films conseillés par des étudiant·es, sur l’escalade d’engagement : 13 jeux de morts (13 เกมสยอง), de Chukiat Sakveerakul (2006) et Exam, de Stuart Hazeldine (2009). Si Exam est consternant, 13 jeux de morts a son petit charme (+)
 

Bien que je n’aie rien décelé qui puisse servir l’esprit critique, j’indique que

  • j’ai revu avec plaisir Ray, de Taylor Hackford (2004, sur la vie de Ray Charles – mais il y a plein d’incohérences historiques),
  • j’ai vu Don’t worry he wont’ get too far, sur la vie du dessinateur John Callahan (là je mets ++, merci Véronique Delille)
  • Un condamné à mort s’est échappé de Robert Bresson (1956) (je l’ai regardé sur les conseils d’Albert Dupontel, mais je n’ai pas su y voir la prouesse cinématographique dont il parlait).

 

 

 

 

 

 

 

 

Les documentaires

The social Dilemma, de Jeff Orlowksi (+++, incontournable – malgré ceci)
Free to run, de Pierre Morath (2016) (+++ vraiment ça vaut la peine)
Bikram, Yogi, Guru, Predator, d’Eva Orner (2019) (+++ je l’ai regardé le mois dernier  j’avais oublié de l’indiquer. Édifiant ! Scepticisme scientifique y a consacré une émission en janvier 2020, ici)
Quand l’extrême droite résistait, de Florent Léone et Christophe Weber (2018, ici) (++, j’ai prélevé un morceau sur le complot de la Cagoule pour le montrer aux étudiant·es)
La fabrique du mensonge sur France TV (+++, malgré la voix off caricaturale, et les invité·es dont on ne prend que des phrases lapidaires, les dossiers sont très bien faits)

J’ai regardé :

 

Sport, le revers de la médaille, de Xavier Deleu et Yonathan Kellerman (2014) (+++)
The last dance, par Michael Tollin et Jon Weinbach (2020) (+++, un œil profond dans un monde bien différent de ce qu’il laisse transparaître)

 

Les romans

Sous vide, de Jean-Pierre Guillard (+, sur l’agusie et l’anosmie)

 

6 réponses

  1. Vincent dit :

    Mes mois font 30 jours voire 31, mes semaines 7, mes journées 24 heures (dont 7 à 8 de sommeil lors desquelles je suis peu concentré), comment faites vous pour ingurgiter tout ça ?? y’a du quantique là dessous…

  2. tom dit :

    1. Oui bon en fait tout le diplo comme tous les mois ^^.

    2. La série Dérives du Pharmachien est vraiment bien oui. Une enquête avec une démarche personnelle, fouillée, tout en empathie et avec une ambiance travaillée, c’est à mon avis un des meilleurs contenus sceptique de l’année. J’avais posé la question sur ce blog de l’angle politique vis-avis des pseudos-médecines que je n’ai pas encore pu tester dans mon entourage. Du coup je la repose pour ce type de démarche sceptique via l’enquête et l’exemple, cela vous semble-t-il efficace pour prévenir les dérives justement ? (je me doute que la réponse sera similaire mais du coup si vous connaissez d’autres contenus avec un angle similaire je suis preneur)

    3. “Quand l’extrême droite résistait”, apparemment il y a une deuxième partie “Quand la gauche collaborait”, l’avez-vous vu aussi ?

    Avec The Young Pope, The Path et The Leftovers sont pas mal aussi sur le thème du rapport à la spiritualité.

    • Hello !
      1. non pas tout. Il arrive que le Diplo présente des articles que je ne vois pas utiles aux gens qui font ma profession, ou laisse passer des articles que je trouve bien pauvres (empêtrés dans de la psychanalyse, dans des travers de type “gauchiste” trop prononcés, ou simplement mal foutus)
      2. je ne suis pas sûr de saisir votre question. Vous cherchez des docs avec un angle politique ?
      3. merci je ne savais pas, je vais chercher
      The Path, the Leftovers, merci je note !

  3. Nicolas dit :

    Bonjour

    Suite à l’écoute de l’émission avec shadow ombre, je recherche des livres sur l’histoire du new-age et de l’ésotérisme. Auriez-vous cela dans votre besace ?

    Merci d’avance et bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *