Je compulse pas mal, et comme on me pose fréquemment la question, je livre ici mon matériel professionnel, du moins le must selon moi.
Ici, c’est la fournée du 7 septembre au 10 octobre 2021. Servez-vous. Je fais le tri dans ce que j’ai lu qui a un lien plus ou moins direct avec la pensée critique.

Sauf articles remarquables, je ne mets a priori pas les publis scientifiques. J’indique +, ++ ou +++ ma recommandation, sans toujours dire pourquoi, sauf si vous me demandez. Je n’indique généralement pas les trucs inutiles ou trop mauvais, histoire de ne pas vous faire perdre du temps.

Je dédie cette recension à Marianne Petit, alias @mllepetitm sur Instagram, bibliothécaire dans mon université, qui me file plein de coups de main, et achète de super BDs pour le fond documentaire.

Livres liés à l’esprit critique

Anton Serdeczny, Du tabac pour le mort, une histoire de la réanimation, Champ-Vallon (2018). Me reste un dernier chapitre. C’est remarquable ! (+++). Recension ici
Olivier Cyran, Sur les dents, ce qu’elles disent de nous et de la guerre sociale, Cahiers libres, La découverte (2021) (+++)

Éric Buffetaut, Fossiles et croyances populaires : une paléontologie de l’imaginaire, Ed. Cavalier Bleu, 2017 (+++)

(sous la direction de Rémi Lefèbvre et Emmanuel Taïeb), Séries politiques, le pouvoir entre fiction et vérité, deBoeck supérieur (2020) (++ il y a des articles sympas)

 

ss.la dir. Nicolas Gauvrit et Sylvain Delouvée, Des têtes bien faites, défense de l’esprit critique, PUF (2019) (+++ C’est inégal, mais c’est dans le thème Esprit critique plein pot. Mention spéciale au texte de Sebastian Dieguez sur « la vie après la mort ».
J’ai relu le bouquin à sortir de Nicolas Gaillard, critique de la psychogénéalogie, chez Mardaga (2022). Je ne connais pas la version finale, donc je ne mets pas de + – mais c’était bien !
J’ai relu un autre bouquin à sortir, »Régime général, pour une sécurité sociale de l’alimentation« , par Laura Petersell et Kévin Certenais (2022). Je ne connais pas la version finale, donc je ne mets pas de +, mais c’était bien !

 

 

Commencés mais pas finis

Philippe Baudouin, Une chronologie du jazz: et de quelques musiques contemporaines improvisées jusqu’en l’an 2000, Outre mesure (2005) (+, colossal)

 

Bouquins qui partent en sucette (mais ça fait partie de mon travail)

 

Don Miguel Ruiz, Les quatre accords toltèques, Poche (1997) (je l’avais déjà lu, il y a 20 ans)
Anne Ancelin Schützenberger, [Thèse de doctorat d’État, Paris, Sorbonne, 1976, Université de Paris VII, Atelier de reproduction des thèses, Université de Lille III. – Diffusion Librairie Champion, Paris, 2 vol., pp. 845, et aussi déposé dans 120 bibliothèques universitaires françaises].

Anne Ancelin Schützenberger, Contribution à l’étude de la communication non verbale. (épuisé), 1978

C’est une lecture de survol, car vraiment chaque thèse est un… marécage.

Romans

 

Octave Mirbeau « La grève des électeurs » (1888) (++) Je vous mets ici, pris sur Gallica, le site de la Bibliothèque nationale de France. Télécharger.
Luis Sepúlveda, Journal d’un tueur sentimental, Métailié (1996)
Natacha Henry, L’affaire des fées de Cottingley, Rageot (2020) (++). Merci Séverine Carpentier.
Sarah Kane, Anéantis, L’arche (1995). Merci Mélanie Favre. J’avais causé de Sarah Kane il y a peu (cf. Une vie une œuvre)

 

Journaux ou articles web marquants

En français

Peuvent vous être utiles :
Dossier / Vers la fin des guerres sans fin ? (++)
Cette dette dont les créanciers raffolent, par Frédéric Lemaire (+)
Trop gras, trop salé, trop sucré… Le repas est servi, par Gatien Elie (+)
Passe sanitaire et impasse des libertés, par Raphaël Kempf (++)
En France, la criminalisation de la parole publique, par Vincent Sizaire (++)
L’eldorado de la médecine sur mesure, par Raúl Guillén (++)

  • Monde diplomatique d’octobre 2021

Peuvent vous être utiles :
Un empire qui ne désarme pas, Serge Halimi (++)
Quand le numérique détruit la planète, par Guillaume Pitron (++ mais j’ai lu des critiques de son livre – sans lire son livre !)
Le smartphone, dévoreur de matières premières, par Fanny Privat (++)
Fusion TF1-M6, pour lutter contre Netflix ? par Marie Bénilde (++)
Les serpents tuent encore, par Alexia Eychenne & Rozenn Le Saint
La fête interdite, par Antoine Calvino (+)
« Tu me prives de ma liberté, tu ne me priveras pas de ma mort », par Ariane Bonzon
Recette pour devenir un grand chef, par Rick Fantasia
Le footballeur et le chercheur, par Marc Billaud (+++)

  • Béatrice Kammerer, Rationalisme, jusqu’où aller ?, Sciences Humaines, N° 340 – Octobre 2021 (++) j’y interviens mais avec des propos très découpés.
  • Le Journal du fact-checking collaboratif # 2 de CaptainFact, octobre 2021 (ici) (++)
  • N°494 & 495 de « Mouvements religieux » , le journal modeste et génial de Bernard Blandre. J’en ai tiré un article sur les Enfants de Dieu, Qui ne dit Mo consent.
  • Aperçu sur les reliques chrétiennes, de Françoise Biotti-Mache, sur le « han » de saint-Joseph et autres reliques gazeuses (sic!). Dans Études sur la mort 2007/1 (n° 131), pages 115 à 132. J’en ai tiré Quand le Saint Esprit éternue, le dogme s’enrhume
  • Des dangers de la naïveté politique et sociale, d’Arnaud de la Grandière, Zététique -métacritique, 2020 (+++)

Des dangers de la naïveté politique et sociale

  • Pour faire mon article « Poggendorff, faire du faux pour avoir l’air vrai« , j’ai lu
    – Daniele Zavagno, Olga Daneyko, Natale Stucchi, pour les images ci-dessus, dans The Poggendorff illusion before Poggendorff, Perception, 2015, volume 44, pages 383 – 399.
    – D. R. Topper pour The Poggendorff illusion in Descent from the Cross by Rubens, dans Perception, 1984;13(6):655-8.
    – Ainsi que le vieil article The Poggendorff Illusion as a Constancy Phenomenon, de R. T. Green et E.M. Hoyle dans Nature, vol. 200, 1963, p. 611 – 612.

En anglais

  • Ben Blum, The Lifespan of a Lie, Gen Medium, 7 juin 2018, sur l’affaire Zimbardo : comment l’une des plus célèbres histoires de la psychologie sociale a été caviardée . La démonstration en a été faite par Thibaut le Texier (en français !) qui est venu en parler pour « mes » étudiant·es le 12 février 2019, ici :

 

  • The Geography of Recent Genetic Ancestry across Europe, par Peter Ralph et Graham Coop, PLoS Biol. 2013 May; 11(5) (+++). J’avais survolé ça il y a longtemps, et suite à une discussion portant sur la probabilité d’être soi-même descendant de Charlemagne, je suis retourné voir. Je vous mets la traduction du résumé. Moi ça me fascine. Pas sûr que ça fasse plaisir à Éric Zemmour.
« L’histoire généalogique récente des populations humaines est une mosaïque complexe formée de migrations individuelles, de mouvements de population à grande échelle et d’autres événements démographiques. Les ensembles de données sur la génomique des populations peuvent fournir une fenêtre sur cette histoire récente, car de rares traces d’ascendance génétique partagée récente sont détectables en raison de longs segments de matériel génomique partagé. Nous utilisons les données génomiques de 2 257 Européens (dans l’ensemble de données Population Reference Sample) pour mener l’une des premières enquêtes sur l’ascendance généalogique récente au cours des 3 000 dernières années à l’échelle continentale. Nous avons détecté 1,9 million de longs segments génomiques partagés et utilisé les longueurs de ceux-ci pour déduire la distribution des ancêtres partagés dans le temps et la géographie. Nous constatons qu’une paire d’Européens modernes vivant dans des populations voisines partagent environ 2 à 12 ancêtres génétiques communs des 1 500 dernières années, et plus de 100 ancêtres génétiques des 1 000 années précédentes. Ces chiffres diminuent de façon exponentielle avec la distance géographique, mais comme ces ancêtres génétiques ne sont qu’une infime fraction des ancêtres généalogiques communs, on s’attend toujours à ce que des individus des extrémités opposées de l’Europe partagent des millions d’ancêtres généalogiques communs au cours des 1 000 dernières années. Il existe également une variation régionale substantielle dans le nombre d’ancêtres génétiques partagés. Par exemple, il existe un nombre particulièrement élevé d’ancêtres communs partagés entre de nombreuses populations orientales qui datent approximativement de la période de migration (qui comprend les expansions slaves et hunniques dans cette région). Certains des niveaux les plus bas d’ascendance commune sont observés dans les péninsules italienne et ibérique, ce qui peut indiquer des effets différents des expansions démographiques historiques dans ces régions et/ou des populations plus stables. Les ensembles de données génomiques des populations ont un pouvoir considérable pour découvrir l’histoire démographique récente et permettront une image beaucoup plus complète de la parenté généalogique étroite des individus à travers le monde. »

J’ai voulu vérifier les premières traces d’automédication humaine pour notre bouquin sur le placebo, et c’est la chercheuse Karen Hardy, pointure en la matière, qui m’a gentiment donné les références suivantes :

De quoi se mettre sous l’Adam.

 

Émissions vidéo

Libre Influence, Alexandre Presier – THÉRAPIES ET ALTERNATIVES ? – Épisode 1 : Introduction (8 octobre 2021). J’ai envie de mettre +++ mais comme j’y ai participé, je vous laisse juger par vous-même.

 

Le Monde et l’anthroposophie, par Shadow ombre, qui revient sur les articles de la série du Monde de cet été (+++). Le début est un reportage dans une famille anthroposophe, c’est tout bonnement édifiant.

 

Le rasoir d’Ockham, de Lê, science4all (+++). Je voulais voir comment étayer le rasoir d’Ockham avec les probabilités de Bayes. Je vous préviens il faut être… alerte.

https://www.youtube.com/watch?v=oBNNKf_zoq8

 

Duels Kouchner – Brauman, duel sans frontières (2013, France 5) (+++) car je tente de préparer mon disputatio n°3, sur les interventions militaires à titre humanitaire. Pour voir ce qu’est un disputatio sauce Monvoisin, c’est là.

Le face à face : « Enquête au pays des Antivax », Sud radio, avec Olivier Jourdain, l’auteur dont j’ai parlé le mois dernier

Léo Grasset, Dirty Biology. J’ai regardé
#83 Faut-il laisser brûler ces forêts ? (+++)

et #82 L’internet des animaux du futur (+)

Defekator (désolé camarade Defekator, je ne t’ai quasiment jamais regardé, et je suis surpris, en vachement bien !)

J’ai regardé TUTO : Survie sur les pics hostiles (+++)

https://www.youtube.com/watch?v=K1YijhODfJ8

Dans la série « je m’intéresse aux nazis et approchants », j’ai regardé PESTE NOIRE Interview 2021, sur la chaîne TheFamineshow.
Deux épisodes. Trigger warning : ça calme. Chaque fois que je vois ce genre de truc, je me dis qu’au fond, m’embrouiller avec des zététicien·nes de gauche sur les réseaux sociaux, ça fait un peu peine, car la vraie pensée « ennemie », c’est celle-là.
Je ne vous mets pas la vidéo, vous irez la chercher si vraiment.

D’habitude je ne suis pratiquement jamais les suggestions de YouTube. Là j’ai aperçu le titre « NordVPN VOUS MENT ? » de Micode, que je ne connaissais pas.

Alors j’ai été regarder

NordVPN VOUS MENT ? (non sponsorisé)

Pourquoi cette simple appli va BOULEVERSER votre vie

Mais je ne sais pas quoi en dire.

Méta de choc, je voulais savoir ce que devenait Jessica Schab, car j’avais entendu dire par ma copine Marine qu’elle était retombée dans la soupe mystique version Qanon, et Élisabeth m’a donné ce lien.

Émissions de radio

 

Le Paris noir, de Kévi Donat (celui qui cause de Napoléon dans le Tchip lignes précédentes)

Episodes 5 et 6 – Mame-Fatou Niang, une voix transatlantique (+++)

Mécaniques du complotisme, France Culture
Le complot Qanon, 4 épisodes (+++)

Le 11 septembre, 5 épisodes (+++)

Thésard-es Harcèlement sexuel et doctorat, avec le CLASHES (++)
Thinkerview Alain Juillet : la fin de la guerre classique, 9 septembre 2021 (++)
Méta de choc, d’Elisabeth Feytit
Sexualité : un monde de croyances, avec Marianne Niosi, du Planning Familial, 1er épisode (+++). Ça me fait penser que je n’ai pas repayé ma cotisation cette année.
Scepticisme scientifique, de Jean-Michel Abrassart et Jérémy Royaux #510 la communauté sceptique, par Paul Colin. J’avais contribué à son enquête de mémoire (++)

#509 In Tenebris, avec Marie Benoît, sur son livre paru chez Payot (2021) (++)

Concordance des temps, de Jean-Noël Jeanneney, France Culture

 

« Élections : la proportionnelle entre heurs et malheurs », avec Michel Winock, 27 mars 2021 (++)
 

LSD, la série documentaire, de Perrine Kervran, France Culture

En apnée (+)
  À voix nue, France Culture
 
  • Rony Brauman, 5 épisodes (voir ici) (+++)
  • Nicolas Sarkozy, 1 épisode (après j’ai fait une syncope)
Les Nuits de France Culture, de Philippe Garbit

 

 

Tom Waits, ou la vie d’un californien errant (2016) (pas de + car ça n’apporte rien en pensée critique, mais je suis fan)

Un jour dans l’histoire, de Laurent Dehossay, la 1ère

  • Nellie Blye, la 1ère journaliste d’investigation (+++, j’en avais parlé cet été, à cause d’une BD)
  • Mary Kinglsey, une femme pas comme les autres (+)
  • Sur les traces du spiritisme, avec Régine Dubois et Christian Chelman, du Sunateum, 4 épisodes (+++)
Affaires sensibles, par Patrice Drouelle, France Inter
  • La malédiction du triangle des Bermudes (++) (je ne me rappelais plus que Jacques Mayol avait tripé sur le Triangle -> cf. ici https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/caa7701816801/triangle-des-bermudes)
  • L’affaire Carignon (++)
  • Le mage, la hyène et le curé, avec Alain Denizet, auteur du livre ci-contre (que je n’ai pas lu) (+++)
Carbone 14, de Vincent Charpentier, France Culture Le mystère de la dame de Berlin (++)
Le code a changé, de Xavier de la Porte, France Inter
  • L’autobiographie numérique d’Ovidie (++)
  • La parfumeuse, ses écrans et ses robots (+)
  • L’homme qui avait la formule mathématique des bonnes histoires, avec Yves Berquist (+++)
Le moment Meurice, France Inter
  • Les intellectuels français (+)
  • Salon du zen (+++)
Programme B, Thomas Rozec, Binge audio
  • #474, Aux racines de l’histoire raciste de la police, avec Grégory Pierrot (+++)
  • s2 E15 Armes à droite, sur les droites radicales, avec Pierre Plottu (+++)
L’invité·e des Matins de France Culture
  • L’économie de nos erreurs, Daniel Kahnemann (++)
  • Pandora papers, des opérations fiscales illégales ou immorales ? Avec Nicolas Vergnet, maitre de conférence en droit public (++)
  • De la science à la poolitique : quand le débat perd la raison, avec Dan Sperber et Hugo Mercier. Franchement je n’ai pas su quoi faire avec ce que j’ai entendu. Alors je vais aller lire leur bouquin (j’ai déjkà lu du Sperber, jamais du Mercier)
Superfail, de Guillaume Erner, France Culture Pédocriminalité : comment expliquer que l’Eglise ait pu commettre et taire les abus. Avec Isabelle Heullant Donat, professeur en histoire de Moyen Âge (+)
La grande table, d’Olivia Gesbert, France Culture
Woke, Cancel culture, Gender studies – assiste-t-on à une américanisation des idées. Avec Brice Couturier. Là, trigger warning : Brice Couturier aligne un tel nombre de contresens, amalgames, mésincompréhensions hautaines que c’est digne d’un championnat. Cela vaut la peine de l’écouter, pour s’entrainer à répondre à ça. (++)
Les voix du social, Le média social, Ausha #3 : protéger « à distance », avec Mathilde, assistante sociale (++)
Arte nouveauté L’été de Prague, de Paul Bertiaux (ça dure trois minutes, et c’est top !) (+++)

« La voix des nuls » , de Kristen Falc’hon, 23 avril 2018. Où l’on apprend entre autres que l’appréciation du blanc et du nul dépend parfois du bureau de vote ; que marquer blanc sur un bulletin fera certainement un nul ; et que les blancs ont été parfois comptés, jusqu’en 1913. Avec le sociologue Jérémie Moualek (+++)

Le nid de pie, d’Agatha McPie, Campus radio Portrait de Jeanne Villepreux-Power & Taxidermie avec Brian Aïello (++)
Blockbusters, par Frédérick Sigrist, France Inter Musclor, pas qu’une plastique ! (+ j’y ai appris que le dessin animé était né pour porter des jouets qui se vendaient déjà bien)

 

 

EN ANGLAIS

Skeptoid, de Briann Dunning What Made the Shroud of Turin Immortal
The thinking atheist, de Seth Andrews A love to #Exvangelicals and Those deconstructing their toxic faith

The Atheist Handbook to the Old Testatemnt, avec Joshua Bowen

 

 

 

 

 

MUSIQUE

Juke-box, d’Amaury Chardeau, France Culture Un billet dans le cornet : le jazz et les gangsters (+++)

SPORT

Dans la tête d’un coureur Tout savoir sur la fréquence cardiaque, s4 ép 3 (+)

 

Documentaires

Fall River, de James Buddy Day (2021). 4 épisodes (+++)
Mon père cet extraterrestre, d’Einari Paakkanen (2016) (+++, mariage entre doute et tendresse, très très beau, merci Valentine Favel-Kapoian)
Les derniers secrets d’Houdini, de Jonathan Zowaradan et David Barsky (2019) (++, je mets 2 + pour le thème, mais la réalisation « sensationnaliste » à l' »américaine » me lourde profondément)

  • épisode 1 : l’évasion impossible
  • épisode 2 : attraper la balle
Gorbatchev, en aparté, de Vitaly Mansky, Arte (2021) (+, c’est tragique)
À visage dévoilé – le combat de Masih Alinejad (Be my voice), de la réalisatrice suédoise Nahid Persson Sarvestani (2021)(+++)

Je précise en passant : le 13 juillet 2021, le ministère américain de la Justice a révélé un complot dans lequel quatre responsables du renseignement iranien et un cinquième comparse prévoyaient depuis juin 2020 d’enlever un journaliste basé à New York ainsi qu’une personne au Royaume-Uni et trois autres au Canada pour dissidence contre l’Etat Iranien. Alinejad a révélé qu’elle était l’une des cibles. Les comploteurs essayaient de l’attirer dans un pays tiers, où un enlèvement était prévu

Les gardiens de nos côtes, de Herlé Jouon, GAD (2017) (+++, fascinant). C’était dans la BD Ar-Men, cf. plus bas)
Marchands d’anthrax : vers une guerre bactériologique ?, de Roberto Coen (2009) (++, je l’avais déjà regardé, j’y suis revenu pour mon article sur Wouter Basson)

Films

La fille de Brest, d’Emmanuelle Bercot (2016) (++, pas un grand film, mais sur l’affaire Mediator, avec Birgitte Hjort Sørensen qu’on a pu voir dans la très bonne série Borgen)
Looking for Eric, de Ken Loach (2009) (j’ai regardé ça, c’était quand même gentillet – David Hostache tu m’en dois une)
Bac Nord, de Cédric Jimenez (2021). Très bien réalisé, mais e n’ai pas aimé du tout, grosses ficelles, positions réactionnaires, bof bof. Dans le genre j’ai préféré ACAB, de Stefano Sollima (2010)

 

 

Dessins animés pour enfants

 

Un été avec Coo, de Keiichi Hara (2007) (++)
Le piano de la forêt, de Masayuki Kojima, et Ryōsuke Nakamura (2007) (+, quoiqu’un peu sexiste)
Avatar – Le maître du vent, saison 1, de Michael Dante DiMartino et Bryan Konietzko (2005) (+)

Bandes dessinées 

Marzi, de Sylvan Savoia et Marzena Sowa, Dupuis (2005) (+++)
Femmes en résistance, d’Emmanuelle Polack, Francis Laboutique et Régis Hautière, Casterman (2021)(++)
Ar-Men, L’enfer des enfers, d’Emmanuel Lepage, Futuropolis (2017 (+++)
Pierre Goldman, d’Emmanuel Moynot (2012) Futuropolis (+, j’ai pas réussi à plonger dedans) (+)
Le tour des géants, de Nicolas Debon, Dargaud (2009)(++)
Cosmobacchus, de JB Meybeck, Eidola (2018-2019) (+++, je viens de boucler une préface pour l’édition de l’intégrale)
Deuxième génération, de Michel Kichka, Dargaud (2012)(+)
Comment faire fortune en juin 40, par Fabien Nury, Xavier Dorison et Laurent Astier, CanalBD éditions, (2015) (+++ très bien écrit)

Séries

Treme, de David Simon (2010), saison 1 (+++). C’est la seule série que j’ai regardé une deuxième fois.

Voilà, merci à toutes ces personnes qui me cultivent, et me permettent de transmettre un peu de leur savoir. Car le savoir sauvera le monde (prouvez-moi le contraire).

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *